Atelier de validation sur la qualité des outils techniques pour le dénombrement du RGPH5 du 22 juin au 03 juillet 2020 au CNAM

20 Septembre 2021 à l'INSTAT

Ultime regards sur la qualité des outils techniques pour le dénombrement

Le Bureau Central du Recensement (BCR) tient, du 22 juin au 03 juillet 2020, un atelier de finalisation des documents et outils techniques de mise en œuvre du dénombrement général du Cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5). La rencontre qui se tient au Centre National de lutte contre la Maladie mobilise une trentaine de cadre du BCR, toutes sections confondues. La cérémonie d’ouverture de cet atelier technique a été présidée par la Directrice technique du BCR, Mme DOUMBIA Assa GAKOU.

L’Institut National de la Statistique (INSTAT), à travers le BCR, organise en 2021 le dénombrement général du RGPH5. Les dispositions logistiques visant à mettre les agents de terrain dans les meilleures conditions de travail sont bien colossales. Au premier rang de ces conditions figurent la disponibilité des outils et documents techniques destinés à mieux orienter ces agents. Lesdits outils sont en phase de validation au sein du BCR. Le présent atelier est l’avant-dernière session sur ces outils, la dernière étant un atelier de validation qui interviendra dans quelques semaines.

Les documents au centre du présent atelier sont, entre autres, les trois questionnaires (Questionnaire Ménage Ordinaire, Questionnaire Ménage Collectif, Questionnaire Population Flottante) ; les manuels de différents Agents de terrain (Manuel de l’Agent recenseur, Manuel du Chef d’équipe, Manuel du Contrôleur, Manuel du Contrôleur TIC, Manuel des Superviseurs locaux et régionaux, Manuel du Superviseur TIC, manuel d’application de l’Agent Recenseur et du Chef d’Equipe), le guide de formation. « Nous avons pendant longtemps travailler sur ces outils », a souligné la Directrice technique du BCR, rappelant la tenue d’un atelier, en 2018 à Kangaba, sur tous les outils et documents techniques du RGPH5.

« Cet atelier de Kangaba a permis d’avoir des drafts de documents qui ont fait l’objet de plusieurs séances de travail en vue de leurs améliorations », a-t-elle expliqué. Ces documents ont été utilisés (testés) au cours du recensement pilote qui s’est tenu, du 15 nombre au 14 décembre 2019. Ce recensement pilote y a révélé quelques insuffisances dont la correction s’avérait indispensable. « Il est temps que nous finalisions tous ces documents maintenant », a martelé Mme DOUMBIA Assa GAKOU.

Selon elle, au-delà de la volonté d’amélioration de la qualité des outils et documents, cet atelier est l’occasion pour le personnel du BCR de s’approprier desdits documents dans la perspective de la formation des agents de terrain et leur meilleure orientation pendant le dénombrement. A ce titre, cette session de travail s’apparente à une formation des formateurs.