Détérioration des conditions de vie des ménages en 2013 au Mali suite à la crise politico institutionnelle et sécuritaire de 2012

31 Decembre 2014

un indice composite de pauvreté a été élaboré à partir de l’Analyse des
Correspondances Multiples pour mesurer la pauvreté en conditions de vie
des ménages au Mali. Les résultats montrent que cette pauvreté a baissée
entre 2001 et 2011 au niveau national et dans tous les milieux de résidence. Entre
2011 et 2013, les conditions de vie se sont détériorées au niveau national et en milieu
rural. Les conditions de vie se sont légèrement améliorées en milieu urbain entre
2011 et 2013. Par ailleurs, quel que soit le niveau d’étude du chef de ménage, la taille
du ménage, le sexe du Chef de ménage, la pauvreté en conditions de vie s’est
détériorée en 2013 par rapport à 2011. Cette situation serait imputable à la crise
politico institutionnelle et sécuritaire que le pays a connue en 2012. En effet, les
événements de mars 2012 ont plongé le Mali dans une crise politico- institutionnelle
et sécuritaire. Cette crise a eu des effets négatifs sur l’économie du pays. Sur le plan
macroéconomique, le pays a connu une stagnation avec un taux de croissance réel de
0,0% contre 5,6% prévu initialement. Cela est dû principalement au recul des
activités du secteur tertiaire (-6,7%) et du secteur secondaire (-2,9%). Les
conditions de vie des ménages se sont dégradées suite à une hausse de l’inflation
(5,6% en 2012 supérieur à la norme communautaire de l’UEMOA qui est de 3%)
due de la crise alimentaire de 2012. La suspension de la coopération internationale
et le ralentissement de l’activité des entreprises ont entrainé d’innombrables
licenciements.

Télécharger